Strategy Challenge

Qu'est-ce que le Cyber Strategy Challenge ?

Depuis 2015, le FIC organise chaque année des défis techniques dans le domaine de l'investigation numérique. En 2019, il a lancé le Cyber Strategy Challenge consacré à la réflexion stratégique sur le thème de la sécurité collective dans le cyberespace. Les participants réagissent à un scénario de crise hypothétique se déroulant après un événement catastrophique.

Organisé en partenariat avec le Conseil atlantique et GEODE (Université Paris 8), ce type de défi international est unique en France. En 2020, le Strategy Challenge a rassemblé pendant 3 jours une quarantaine d'étudiants de différentes écoles et universités internationales.

Le Cyber Strategy Challenge est conçu pour offrir aux étudiants d'un large éventail de disciplines universitaires une meilleure compréhension des défis politiques associés aux cyberincidents. A la fois expérience d'apprentissage interactive et exercice de scénario compétitif, le Cyber Strategy Challenge donne aux étudiants intéressés par la cyberpolitique l'opportunité d'interagir avec des mentors experts, des juges et des cyberprofessionnels. Les élèves réagiront à un scénario évolutif impliquant une cyber-attaque et analyseront la menace qu'elle représente pour les intérêts de l'État, de l'armée et du secteur privé. Les équipes sont jugées sur la base de leurs réponses politiques, de leurs processus décisionnels et de leur présentation orale.

Les équipes devront présenté leurs solutions devant des jurys de haut niveau, composés de différentes autorités dans le domaine, tant du secteur public que du secteur privé.

En 2020, le jury de la phase finale était présidé par CA Vérel du CyberCom français et composé de :
  • Klara Jordan (Global Cyber Alliance),
  • Genevieve Lester (Collège de guerre de l'armée américaine),
  • Nicolas Petrovic (PDG de Siemens France),
  • Thierry Delville (Directeur associé PWC),
  • Fréderick Douzet (Chercheur de l'Institut français de géopolitique)
     

Déroulé de l'édition 2021

Pour être sélectionnées, les équipes devront soumettre un essai (1 000 mots) sur le sujet suivant : Quel est, selon vous, le cyber-incident le plus important lié à la crise de la COVID-19 et pourquoi ?

Dans leur essai, les équipes doivent démontrer : leur capacité d'analyse, leur capacité à apporter un point de vue original sur la cyberpolitique et la diversité de leurs. Les équipes ne doivent pas nécessairement être des experts en cyberpolitique, mais doivent montrer leur capacité à adapter leurs connaissances à ce nouveau domaine en évolution rapide.
 
  • 7 jours avant :
En amont du concours, les élèves reçoivent le scénario hypothétique d'un cyberincident auquel ils doivent préparer une réponse. Au septième jour, ils envoient un dossier écrit explorant et analysant les principales questions et implications liées au cyber-incident décrit dans les documents du scénario.
 
  • Qualification :
Le tour de qualification consiste en des présentations orales de 10 minutes, suivies de 10 minutes de questions-réponses avec les juges. Les équipes préparent un document de décision, présentent la crise en cours et suggèrent une première série de réponses.
 
  • Demi finale :
La demi-finale, qui a lieu le deuxième jour, donne aux équipes la possibilité de répondre à un nouveau rapport de renseignement modifiant le scénario original, reçu à la fin du premier jour. Le format du briefing est le même que celui du tour de qualification, avec moins de temps pour préparer leurs réponses.
 
  • Finale :
Le dernier tour, qui a lieu le troisième jour, implique une réaction spontanée à un rapport des services de renseignement qui modifie encore le scénario initial. Les équipes répondent aux questions du jury en ayant très peu de temps pour se préparer, ce qui met à l'épreuve leur capacité à analyser les informations en équipe et à esquisser une réponse sur place. 

Un événement
organisé par

      

Avec le soutien de


Editions précédentes